Michel, monteur de réseau gaz

Michel, monteur de réseau en gaz

Découvrez les métiers et les collaborateurs de l’esr qui contribuent chaque jour à votre confort. Ce mois-ci, un monteur de réseau gaz.

En quoi consiste ton travail ?

Il faut savoir que l’esr gère le réseau d’eau de la commune de Sion tandis qu’elle approvisionne en gaz une zone qui s’étend de Saxon à St-Léonard en plaine et dans les communes de Montana, Nendaz et Savièse. Le réseau de gaz se « branche » sur une grande conduite qui traverse le Valais et qui s’appelle un gazoduc. Des postes de détente redistribuent ensuite le gaz dans les plus petites ramifications pour arriver jusque dans les maisons.

Je travaille essentiellement sur le réseau de gaz, mais avec mes collègues nous intervenons aussi sur le réseau d’eau potable. Une de mes tâches principales est la mise en place des conduites de gaz souterraines afin d’étendre le réseau de distribution. Je m’occupe également de l’entretien des postes de détente et assure un service de piquet.

Quelle formation as-tu faite et quelles sont les évolutions possibles ?

De formation, je suis installateur-sanitaire et monteur en chauffage. C’est le minimum requis pour devenir monteur de réseau. Comme c’est un travail très particulier, nous devons suivre des formations spécifiques au métier qui se font dans le cadre de l’entreprise.

Il y a la possibilité ensuite de faire un brevet fédéral de monteur de réseaux eau et gaz pour ainsi prouver nos compétences afin d’effectuer des travaux de construction, d’entretien et d’exploitation du réseau de gaz et d’eau potable de manière indépendante.

Quelles qualités faut-il pour exercer cette profession ?

En faisant ce travail, on est amené à être tous les jours dehors donc je pense qu’avoir une bonne condition physique est un élément indispensable. L’esprit d’équipe est quelque chose de très important également, nous ne travaillons jamais seul avec le gaz. Il faut aussi être consciencieux et avoir la tête sur les épaules car on travaille quand même avec une matière « pas facile » et avoir un bon esprit d’analyse car parfois, lors des dépannages, il peut y avoir des « feintes » et nous devons être à même de réagir rapidement pour trouver la bonne solution.

Qu’est-ce qui te plait le plus dans ton travail ?

Ce qui est intéressant, c’est que nous travaillons toujours en binômes et les équipes sont changées chaque tant de temps. C’est sympa car ça nous permet de travailler avec tous les collègues, d’apprendre à les connaître un peu plus à chaque rotation d’équipe. Ensuite, j’aime beaucoup être dehors, pouvoir « voir du pays » et coopérer avec les autres entreprises qui travaillent au même endroit que nous.

N’as-tu pas peur de travailler tous les jours avec du gaz ?

Non, je n’ai pas peur car nous avons toutes les mesures de sécurité optimales pour nous sentir à l’aise dans notre travail. Nous disposons de tous les équipements nécessaires et devons suivre des formations concernant la sécurité. En plus, chaque année, le réseau est entièrement contrôlé. On passe sur chaque conduite du tracé avec un appareil qui permet de détecter les fuites de gaz. Pour chaque mise en service d’une conduite de gaz, des tests de pression sont effectués et toutes les normes sont respectées.

C’est sûr que les premières fois où on est sur le terrain et qu’on doit percer une conduite de gaz pour en brancher une autre dessus, on est stressé et on appréhende un peu. Mais passé ce moment, on découvre que tout se passe bien et qu’on ne court aucun risque.

Contact esrx

Rue de l'Industrie 43
1951 Sion
027 324 01 11


Nous écrire

Nous trouver

Comment s'y rendre ?