Diego, gestionnaire en énergie

Diego, gestionnaire en énergie

Découvrez les métiers et les collaborateurs de l’esr qui contribuent chaque jour à votre confort. Ce mois-ci, Diego nous parle du métier de gestionnaire en énergie.

Quelle formation as-tu faite ?

J’ai étudié à la HES-SO, filière économie d’entreprise. On pourrait se dire que ça n’a rien à voir avec le travail que je fais maintenant, mais au contraire, ça m’aide beaucoup. Pour suivre et comprendre l’évolution du marché de l’électricité, mes études en économie d’entreprise se révèlent nécessaires. A l’école, j’ai également suivi l’option Energy Management. Les cours de cette option m’ont énormément aidé à comprendre les enjeux et le rôle de l’énergie dans l’économie. J’ai également pu me familiariser avec les aspects plus techniques de la branche.
 

Quelles responsabilités ce travail implique-t-il ?

C’est vrai que j’ai pas mal de responsabilités car une erreur d’estimation de prix ou de quantité peut avoir de grandes conséquences financières. Heureusement je ne suis pas tout seul, il y a toujours plusieurs contrôles effectués par mes collègues. Je suis très bien entouré. Et puis, ça pimente le quotidien d’avoir un peu de stress. Mais c’est du stress positif et ça motive !
 

Comment sont calculés les tarifs de l’électricité ?

Pour calculer les tarifs, nous nous basons sur différents paramètres. Premièrement, nous devons estimer la consommation annuelle d’électricité en fonction des besoins de nos clients. Cette estimation prendra la forme d’une courbe identifiant quelle quantité est nécessaire à chaque heure de l’année. Grâce à cette courbe prévisionnelle, nous pourrons ensuite acheter l’énergie au plus juste pour toute l’année qui vient.

Nous nous approvisionnons tout d’abord auprès de nos communes actionnaires. Cette quantité n’est cependant pas suffisante. L’énergie manquante sera achetée, à l’avance et en bloc sur le marché de l’électricité. Pour finir, les prévisions n’étant pas absolues, des achats ou des ventes sont encore effectués au jour le jour tout au long de l’année. A partir de l’année prochaine, toute l’énergie livrée à nos clients captifs est certifiée renouvelable.
 

Comment vois-tu l’avenir du marché de l’électricité ?

Dans le futur, nous devons nous attendre à des changements conséquents. Les centrales nucléaires helvétiques seront progressivement mises hors service et une grande partie de la production nationale devra être compensée, principalement avec des énergies renouvelables. Nous devrons faire face à une augmentation de la consommation d’électricité. L’association de ces différents facteurs posera des défis de taille aux acteurs de la branche.

Ce sera super intéressant car nous allons avoir de nouveaux challenges à relever et de nouvelles opportunités à saisir !

Contact esrx

Rue de l'Industrie 43
1951 Sion
027 324 01 11


Nous écrire

Nous trouver

Comment s'y rendre ?