Toutes les news

SmartShuttle

Première mondiale et nouveaux partenaires pour le projet pilote de navettes autonomes mené à Sion

esr-navette-0_12

Un nouveau pas est franchi à Sion dans la course à la mobilité autonome.

Grâce à des feux intelligents développés par Siemens, les SmartShuttles vont traverser les carrefours de manière autonome, et s’intégrer davantage encore dans le trafic urbain. La Ville de Sion participe désormais au financement du projet, conjointement avec l’Etat du Valais et l'esr.

Depuis deux ans, les deux navettes autonomes qui sillonnent les rues de la capitale valaisanne ont multiplié les innovations et les premières mondiales. C’est à nouveau le cas. D’ici quelques jours, les SmartShuttles pourront traverser les carrefours à grande circulation sans assistance manuelle, et cela grâce à des feux de circulation intelligents développés par l’entreprise Siemens. La communication se fera via une connexion réseau sans fil, selon un nouveau standart technique utilisé pour la première fois au monde.
 

Connexion au réseau de transports publics

Lancé en juin 2016, la première phase de l’essai pilote mené à Sion s’est terminée à la fin de l’année 2017. Le projet  s’est depuis complexifié. D’abord cantonnées dans les rues à faible trafic de la vieille ville, les navettes autonomes relient depuis fin février la gare CFF et le centre-ville, et s’insèrent dans le trafic routier normal. La boucle parcourue totalise quelque trois kilomètres. Cette nouvelle phase de test a pour objectif d’observer de quelle manière les véhicules sans chauffeur peuvent être connectés au réseau de transports publics existant et offrir une solution complémentaire intéressante pour franchir le dernier kilomètre. Le public visé est donc autant les visiteurs que les pendulaires.
 

La Ville de Sion s’engage financièrement

Depuis le début de l’année, la Ville de Sion conjointement avec l’Etat du Valais et ESR, prend en charge la moitié des coûts du projet. « Nous avons décidé de nous engager financièrement parce que le projet nous apparaît très prometteur et qu’il a déjà de nombreuses retombées positives – médiatiques, économiques et touristiques. Sion veut garder sa place de leader dans le domaine de la mobilité du futur », explique Philippe Varone, président de Sion.
 

L’Etat du Valais et l'esr également partenaires

Même enthousiasme du côté du Canton, où deux départements – celui de la mobilité et celui de l’économie – ont mis la main au porte-monnaie. « A travers son engagement, le Canton du Valais manifeste sa conviction que la conduite autonome transformera le paysage des transports à l’horizon 2040 », souligne le conseiller d’Etat Jacques Melly. L’Energie de Sion-région SA complète ce partenariat public-privé. « Il était évident pour nous de faire partie de cette aventure. Les SmartShuttles véhiculent des milliers de personnes grâce à une énergie 100% renouvelable et locale. Elles s’inscrivent donc parfaitement dans notre politique de soutien au développement de l’électromobilité », explique François Fellay, directeur général de l'esr.
 

37 000 passagers transportés

Les deux navettes sont en circulation les mercredis, jeudis et vendredis (le matin de 7h00 à 10h00 et l’après-midi de 13h00 à 18h00) et les samedis et dimanches (l’après-midi de 13h00 à 18h00). En deux ans d’exploitation en continu, elles ont transporté quelque 37 000 voyageurs. Elles ont fait l’objet d’une médiatisation dans le monde entier. Le service reste gratuit pour tous les usagers.